Ecureuil roux

Il est encore temps de faire des réserves pour notre ami l’écureuil roux.

Sciurus vulgaris est sans aucun doute l’une des stars de nos forêts. Facétieux, il n’est pas rare de pouvoir jouer à cache cache avec l’animal.

Hélas, ils se font de plus en plus rares, victimes de la circulation, de la pollution, de l’exploitation sylvicole mais aussi de l’urbanisation qui détruit progressivement les grands parcs et jardins où ils trouvaient refuge en ville.

Par ailleurs, s’il est encore tranquille semble t’il en forêt de Fontainebleau, il a presque disparu de la voisine forêt de Sénart dont il a été chassé par l’écureuil de Corée  !

Je vous invite à en apprendre un peu plus sur lui et sa préservation en consultant sa fiche MNHN (Muséum National d’Histoire Naturelle) et même, Wikipédia.

Les premières observations d’écureuils de Corée (également appelé Tamia de Sibérie ou écureuil gris) dans la nature en France remontent au début des années 1970. En effet, cet animal est vendu dans les animaleries depuis 1960… Plus gros, il concurrence notre espèce locale (Fiche MNHN) !

Ces écureuils font l’objet d’une enquête nationale à laquelle vous pouvez participer.

L'écureuil roux (ou d'Eurasie), Sciurus vulgaris, Fontainebleau, (C) 2012 Greg Clouzeau
L’écureuil roux (ou d’Eurasie), Sciurus vulgaris, Fontainebleau, (C) 2012 Greg Clouzeau

 

Advertisements

Merci pour votre commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s