Nuages au Pelvoux ?

Pelvoux est une commune française située dans le département des Hautes-Alpes.

C’est aussi le nom d’une très grande montagne du parc national des Écrins qui fût longtemps considérée comme la plus haute de toutes les Alpes françaises, du moins avant l’annexion de la Savoie ! C’est vrai que vue depuis de la vallée de la Durance, sa masse imposante cache une bonne partie du massif des Écrins (dont son point culminant : la Barre des Écrins 4102 m) ce qui explique sans doute cette erreur.

Le mont Pelvoux est composé de quatre sommets assez individualisés :

  • la Pointe Puiseux (3 946 m, point culminant)
  • la Pointe Durand (3 932 m)
  • le Petit Pelvoux (3 753 m)
  • les Trois Dents du Pelvoux (3 682 m).

Les deux premières eurent lieu par le sud au-dessus des Rochers Rouges :

  • La première ascension  par le capitaine Durand, Alexis Liotard et Jacques-Étienne Matheoud (chasseur de Chamois), le 30 juillet 1828. Il est probable qu’ils soient également montés à la pointe Puiseux mais le capitaine Durand n’en fait pas mention. On lui attribue donc la première à la pointe Durand
  • la première connue de la pointe Puiseux par Victor Puiseux et le guide Barnéoud, le 8 septembre 1848.

Pour en savoir plus sur les vieilles histoires des Ecrins
IMG_3335

Advertisements

Merci pour votre commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s