Photographier les jongleurs de feu de nuit n’est pas facile !

La semaine dernière, profitant du Festival Pour un Autre Monde (PAM), je suis parti boîtier sous le bras, en quête d’images « insolites » et j’ai été servi !

La photo dans un festival s’apparente assez à la photo de rue le jour et à la photo de concert, la nuit. Pour la technique et le choix du matériel, il faut donc adopter les réglages que je vous ai présenté dans de précédents articles. Cette fois, je me suis un peu attardé sur le magnifique spectacle des danseurs et jongleurs de feu de Macadam Zarba.

Le passeur de feu, Macadam Zarba, PAM 2016, (C) Greg Clouzeau
Le passeur de lumière, Macadam Zarba, PAM 2016, (C) Greg Clouzeau

Macadam Zarba est donc une troupe d’artistes du sud 77 réunie par les passions du spectacle, du feu et de la création. Ils sont musiciens, peintres, graphistes, comédiens, constructeurs de décors, chorégraphes, danseurs et jongleurs.  « Le Passeur de lumière » est leur quatrième spectacle.

On retrouve dans ce type de spectacle  nocturne toutes les difficultés de la photo de concert :

  • de très forts contrastes et des lumières violentes qui peuvent complètement tromper les appareils photos,
  • des sujets qui bougent très vite sur un fond peu lumineux,
  • des difficultés d’accès et un public massivement massé contre les barrières de sécurité réduisant considérablement vos chances d’obtenir un bon cadrage !
Le passeur de feu, Macadam Zarba, PAM 2016, (C) Greg Clouzeau
Le passeur de lumière, Macadam Zarba, PAM 2016, (C) Greg Clouzeau

Arrivé un peu tard devant la scène, j’ai donc raté pas mal de photos… Comme je shootais en jpeg, certaines sont irrécupérables et d’autres n’ont pu être sauvé qu’en opérant un solide recadrage pour redonner un peu du dynamisme scénique des Zarba à l’image. C’est le cas ci-dessous où je n’ai gardé qu’une partie de l’image sans totalement effacer le personnage de gauche.

Le passeur de feu, Macadam Zarba, PAM 2016, (C) Greg Clouzeau
Le passeur de lumière, Macadam Zarba, PAM 2016, (C) Greg Clouzeau

Enfin, le feu la nuit c’est superbe en couleur…mais certaines lumières, notamment les verts, roses et autres bleus, peuvent hélas gâcher l’expression des visages de cette troupe talentueuse. J’ai donc parfois désaturé totalement certaines images et opté pour un noir et blanc plus artistique.

Le passeur de feu, Macadam Zarba, PAM 2016, (C) Greg Clouzeau
Le passeur de lumière, Macadam Zarba, PAM 2016, (C) Greg Clouzeau

L’album complet se trouve sur ma page Flickr et surtout, si les Macadam Zarba se produisent près de chez vous, foncez !

Publicités

Merci pour votre commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s