Retour sur la 3ème étape du Rock Tour au Pôle France de Karma Escalade

Cela faisait un petit moment que je n’avais pas sorti l’appareil pour faire des photographies d’escalade et en ce début d’année 2018 beaucoup trop pluvieux cela commençait à vraiment me démanger. Du coup, contre vent et inondation, Samedi 20 janvier, direction le Pôle France à Fontainebleau où se déroulait la troisième étape du Rock Tour 2017 -2018.  Cette compétition d’escalade était l’occasion rêvée de me dégourdir les doigts en appuyant sur le déclencheur tout en retrouvant plein de copains bleausards en plus des compétiteurs. Petit retour sur ce shooting improvisé.

Côté compétition, je dois le dire, je commence à douter des capacités de l’équipe de Globe Climber à nous proposer un évènement au sec à Fontainebleau ! Après une épreuve dans des conditions apocalyptiques au Grand Parquet ce printemps, celle-ci avait au moins le mérite de se dérouler  »indoor ». En effet, c’est dans la salle d’escalade de Karma – qui abrite aussi le Pôle France de la FFME – que se déroulait la compétition d’escalade de blocs. Un cadre idéal pour accueillir de très nombreux grimpeurs et un public conquis.

Tous le monde au centre des tapis du Pôle France pour assister aux finales

Tous le monde au centre des tapis du Pôle France pour assister aux finales

L’occasion aussi pour la Team Globe Climber de profiter de l’expérience internationale de quelques maîtres de la discipline tels que Maître Jacky Godoffe ou DéDé, Daniel Du Lac, actuel entraîneur de l’équipe de France. Aux ouvreurs du team se sont joints Rémy Samin, Jan Solc un grimpeur tchèque, et Manu Cornu transformé en juge officiel.

Jacky Godoffe, Bleausard et maître des lieux

Jacky Godoffe, Bleausard et maître des lieux

Qui dit Pôle France, dit aussi équipe de France d’escalade…Imaginez que plus de 30 d’entre eux ont profité de l’événement pour s’arracher la peau des doigts. En revanche, au vu des résultats de certains, je crois que Dédé va avoir du boulot avant les JO !

Début des hostilités à 14h30 avec les qualifications qui se passent en 2 vagues sur 35 blocs de qualification de tous niveaux… En cumulé, c’est quand même 3 167 blocs qui ont été réalisés par les 170 compétiteurs  sans comptez les 3 blocs de finales proposés dans les catégories, femmes, hommes et, petite nouveauté, vétérans hommes 100% bleausards (bah oui, il n’y a souvent pas assez de vétérans femmes pour faire une finale dans cette catégorie) !

Voilà, pour le compte-rendu complet, vous le trouverez sur le site du Rock Tour ainsi que l’album photographique de Jérôme, l’homme à tout faire. Bon ben là, je crois qu’il est temps que je vous parle un tout petit peu photo.

Comme toujours, les finales se déroulent dans le noir ! Du coup, côté images, à moins d’être très bien équipé, faute de l’élément essentiel à la photographie (la lumière) il est difficile de faire des images nettes et avec un bon piqué. Voilà sans doute pourquoi tes images sont si floues Jérôme ! Heureusement, à Karma, les spots sont blancs (c’est déjà mieux que le rouge d’AntreBloc qui vous donne si bonne mine sur les photos) et les murs clairs… En revanche, amis grimpeurs et grimpeuses, vous seriez sympas de mettre aussi des vêtements clairs. Si, franchement, c’est mieux dans les salles obscures…

Les vétérans font le show et tombent le haut

Les vétérans font le show et tombent le haut

Comme je n’avais pas prévu de couvrir l’événement faute de débouché commercial et que de toutes manières, l’ami Guillaume s’en occupe pour Grimpo, j’avais décidé de ne faire que quelques images. Et puis un clic amenant un clac, je me suis pris au jeu. Du coup, j’ai laissé tombé mon idée de départ – un album backstage d’images volées sombres et contrastés –  pour vous offrir aussi un album souvenir des finales…

Camille alias coquillette dans la pénombre de la salle

Camille alias coquillette dans la pénombre de la salle

Les podiums :

Chez les vétérans : 1° Ludo – 2° Elric – 3° Romu Comme quoi Bleau ça conserve. Notez que tous les 3 membres du club Bloc’age à Arbonne-la-forêt, petite salle de pan associative, idéal pour se démonter les bras.

Quel Showman ce Ludo

Quel Showman ce Ludo

Chez les femmes : 1ère Camille Faille – 2nde Fanny Gibert – 3ème Maëlys Agrapart et chez les hommes, à l’exception du patron du jour, Nico Januel, ex-entraîneur de l’équipe de France venu mettre la pile à ses anciens élèves ont trouve des gamins, 2nd Nathan Martin et 3ème Sam Avezou.

Les bières locales ont elles aussi arrosé notre soirée pour notre plus grand bonheur

Les bières locales ont elles aussi arrosé notre soirée pour notre plus grand bonheur

Bon voici trois quatre images dans le type de ce que je voulais faire au départ ! Les autres images des coulisses sont dans cet album.

Quant aux images des finales elles mêmes, celles des grimpeurs suants eau et sang dans les blocs, elles sont dans cet autre album.

Mes anciens albums des étapes précédentes du Rock Tour ne sont plus disponibles pour le moment car j’ai fermé le site qui les hébergait.

Merci pour votre commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :