Shooting rock de The Freak au Black Stone

IL y a des live à ne manquer sous aucun prétexte et celui de samedi dernier au Black Stone à Brabizon étaient de ceux-là ! Réunissez sur scène deux des meilleurs guitaristes français Xavier Hamon et Vincent Martinez, ajoutez une rythmique de ouf avec le batteur Jimmy Montout et le bassiste Olivier Brossard et secouez-vous !

Alors là clairement si vous avez joué votre joker pour voir votre Tati au lieu de venir à Barbizon, vous avez fait Ze boulette ! Une de celle qu’il est difficile de rattraper car ces 4 là sont si demandés ailleurs que les dates où ils peuvent se réunir sous cette formation ne sont pas nombreuses. Heureusement pour vous, il y a quelques solutions de rattrapage dont je vais vous parler ici. Mais parlons juste un peu photographie (après tout c’est bien le sujet de ce blog) et évacuons tout de suite le sujet qui fâche : les éclairages de scène. J’adore les petites scènes de bar pour la proximité qu’elles offrent avec les artistes mais hélas, elles sont souvent très mal éclairées ! Celle du Black Stone n’échappe pas à la règle et son fond noir n’arrange pas les choses d’autant que cette fois les musiciens étaient tout de noir vêtus !
Avec l’ère des éclairages LED à dominante bleue et magenta en faisceaux, c’est parfois carrément horrible. Du coup, pas de photographie couleur pour moi, je n’aime pas ces visages verts, bleus ou rosés ! De plus, j’adore faire des images des musiciens… Tous les musiciens ! Alors arriver à faire quelques clichés corrects des batteurs ou autres lorsqu’ils sont repoussés en fond  ou bord de scène et se retrouvent systématiquement dans l’obscurité, c’est compliqué ! Pour peu qu’ils soient en plus plongés au milieu d’une épaisse fumée blanche…
C’était encore le cas samedi. Jimmy Montout, célèbre et excellent batteur,  a été bien compliqué à saisir malgré l’éclairage de la batterie. Quant à Xavier à gauche et Vincent à droite, fallait vraiment pousser les limites du boîtier pour arriver à travailler. Alors s’il vous plait les « ingés » lumières, des petits spots blancs par intermittence y compris sur tous les artistes nous permettraient de faire quelques très bonnes photos de ces musiciens trop peu souvent mis en valeur. D’ailleurs, vous savez si bien le faire entre deux sets !

Donc si The Freak est un excellent groupe de reprises très rock fondé par 4 copains jamais lassés de faire un bœuf, ces quatre là accompagnent les meilleurs du moment dans leurs tournées mondiales. Par exemple, Xavier Hamon a accompagné Johnny, Benabar, Pagny, etc. et Olivier des chanteurs comme Souchon ou Voulzy pour ne citer que ces deux là. Du coup, comment faire pour les retrouver ? Il est peut -être temps de vous présenter un autre très bon groupe de Rock : Carousel Vertigo.
Là, pas de doute, c’est du pur rock. Tu sais, cette musique comme on en entend si peu en France et qui nous ramène tout droit aux débuts d’AC/DC ! Pourquoi je vous en parle ici ? Pour la faire courte, Carousel Vertigo, c’est 3 des 4 musiciens des Freak ! Dans ce groupe, c’est l’américain Jansen Press qui remplace Xavier comme deuxième guitariste et c’est Vincent, sorte de croisement entre Bon Scott et Angus Young qui assure le lead d’une voix surpuissante qui contraste avec la douceur du personnage. Ici pas de cover mais bel et bien des compositions originales d’une efficacité redoutable. Le riff nous cogne, la rythmique trace la route, et les guitares rivalisent dans les solos que la voix haut perchée de Vinc’ réussie à percer…Ceci dit ce n’est pas du AC/DC non plus car un orgue Hammond ajoute une note sixties et plusieurs titres de leurs albums sont teintés de soul et de rhythm’n’blues. Bref, si vous aimé le rock, c’est à écouter d’urgence en commençant par le clip plus bas !
Et puis si vous êtes fan de la frappe de Jimmy, il faut que je vous parle aussi de Manu Lanvin, brillant musicien qui pourrait incarner l’avenir du rock bluesy français. Si la carrière du fils de Gérard Lanvin a débuté il y a déjà plus de 17 ans, les 4 derniers albums notamment « Blues, Booze and Rock’n’Roll » – sorti en 2016 – ont évolué vers un son de plus en plus blues. Composé avec la complicité de Jimmy Montout à la batterie et de Fred Lerussi à la basse, l’opus résonne d’influences américaines et électriques relevés par la voix éraillée de Manu Lanvin.

 

Retrouvez mes 50 photographies de Jimmy, Vincent, Olivier et Xavier lors de leur passage au Black Stone à Barbizon dans cet album Flick’R

Pour en savoir plus sur ces groupes :
http://www.carouselvertigo.com/ et sur facebook
Vous pouvez aussi lire l’ITW du groupe sur Gitariste.com

http://www.manulanvin.com/ et sur facebook

Merci pour votre commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s